Les projets de l’EPER pour les personnes migrantes qualifiées

Fermeture du MEM, démarrage de MosaïQ

Le programme Mentorat Emploi Migration (MEM), démarré il y a huit ans, s’est arrêté fin 2017. Plus de 600 bénéficiaires qui ont participé, 271 duos ont été créés tant sur le canton de Vaud que de Genève. Les bénéfices du mentorat ont été significatifs pour 76% des participants en termes de rapprochement à l’emploi ; un quart des démarches de mentorat a débouché sur des emplois qualifiés. Par ailleurs, le MEM a permis de mettre en lumière les problématiques de la déqualification.

La déqualification des personnes migrantes reste un thème prioritaire pour L’EPER. En Suisse romande, le projet « Passerelle migrant.e.s vers l’emploi – PME-MosaiQ » démarrera courant 2018. L’EPER proposera du coaching personnalisé à des personnes migrantes en recherche d’un emploi, ainsi qu’une aide à la reconnaissance d’acquis et de diplôme.

Sur le plan de la sensibilisation, l’EPER poursuivra sa campagne « Egalité des chances » afin de valoriser la problématique de la déqualification des personnes immigrées auprès du grand public.

>> En savoir plus

 


 MosaiQ

Depuis 2017, l’EPER a mis en place en Suisse allemande le programme MosaiQ, qui fournit des conseils et un suivi sur les formations de mise à niveau, la reconnaissance des diplômes et les bilans de compétences. Les services MosaiQ accompagnent les personnes concernées tout au long d’un processus individualisé et leur apportent l’assistance administrative requise. Cela permet de combler de manière ciblée le fossé entre les compétences acquises à l’étranger et les exigences du marché suisse.

Avec les services MosaiQ, l’EPER s’engage pour que les personnes migrantes qualifiées aient de réelles chances sur le marché suisse de l’emploi. Cette offre existe pour l’instant en Argovie, à Bâle-Ville et Bâle-Campagne, dans les régions de Berne et de Zurich et en Suisse orientale.

>> En savoir plus (en allemand)